Foire aux questions

Besoin d’aide ?

BIENVENUE DANS LA FOIRE AUX QUESTIONS.

Meilleur moyen pour obtenir des renseignements ou pour nous contacter, notre Foire Aux Questions et ses formulaires de contact associés reprennent les questions les plus couramment posées par nos clients et internautes. Nous vous invitons à les consulter en choisissant un thème.

Vous pouvez nous écrire à tout moment à contact@captor-dz.com ou bien via le Formulaire de contact.

Un système d’alarme comprend des capteurs qui peuvent être de différents types :

détecteurs d’ouverture des portes ou des fenêtres qui forment un rayon magnétique qui se détruit lors d’une intrusion et déclenche donc l’alarme,
détecteurs de mouvements en extérieur ou en intérieur utilisant les infrarouges pour détecter une présence
• plus rarement : détecteurs de bris de vitre

En cas d’effraction, le détecteur transmet un signal électrique à la centrale du système d’alarme, par liaison filaire ou radio, puis la centrale transforme cette information en alarme : un signal sonore et/ou lumineux se déclenche.

Pour sécuriser les entrées et les sorties dans les locaux de votre entreprise, vous avez plusieurs possibilités :

• le lecteur de badge ne laisse entrer que les porteurs du badge de l’entreprise,
• le lecteur biométrique reconnaît les employés en fonction d’une caractéristique physique (empreinte digitale, œil…),
• le clavier à code exige la composition d’un numéro confidentiel,
• l’interphone permet d’entendre ou de voir la personne qui demande à entrer,
• les serrures électriques ou électroniques (à badges, à empreintes digitales, à codes…)

Les dispositifs de contrôle d’accès regroupent généralement trois éléments :

• Un système d’authentification (code, badge, clé, élément biométrique…)
• Un système d’autorisation (une personne peut par exemple être correctement authentifiée mais ne pas être autorisée à pénétrer dans les locaux à un moment donné)
• Un système de traçabilité permettant un reporting des droits d’accès.

Le choix de votre équipement de contrôle d’accès va dépendre du niveau de sécurité souhaité, du type de locaux à équiper ou encore de votre budget.

Oui bien sûr, il existe des caméras de surveillance qui fonctionnent la nuit. C’est d’ailleurs indispensable pour surveiller vos marchandises et vous protéger du vol lorsque vos locaux sont vides. Vous trouverez des modèles de caméras capables de passer en mode jour ou en mode nuit selon la luminosité. Plusieurs types d’équipement permettent la vision la nuit : des caméras jour/nuit, infrarouges et dômes. Sur les mini-caméras et les caméras espions, vérifiez que la vision nocturne fait partie des caractéristiques de l’appareil.

Assurez-vous d’avoir inséré des piles dans le détecteur. Si vous avez déjà inséré des piles dans votre détecteur, vérifiez qu’il s’agit bien de piles conformes. Si tel est bien le cas, assurez-vous ensuite d’avoir enregistré le détecteur dans la centrale.

Oui, on peut surveiller ses locaux et même piloter sa caméra de surveillance depuis un smartphone.

Pour surveiller vos locaux à partir de votre smartphone, il y a certains prérequis indispensables. Tout d'abord, il vous faut :

  • un terminal connecté à internet (comme votre smartphone et/ou une tablette) ;
  • un système de vidéosurveillance dit IP (Internet Protocole). Ce système comprend une caméra IP reliée à internet par l'un des 3 modes de connexion connus (via le système filaire, la Wi-Fi ou le réseau) ;
  • pour finir vous devez aussi télécharger une application de télésurveillance pour smartphone qui vous permet d’accéder, à distance, aux enregistrements de la caméra IP.

Côté fonctionnement, dès que votre caméra IP est installée et que vous lui avez attribué l'adresse IP de votre Box internet, celle-ci passe par votre réseau informatique pour assurer l'envoie de l'enregistrement vidéo.

Le flux vidéo est ainsi accessible par internet et l'accès au contenu est bien entendu sécurisé par des codes d'accès.

Via une application dédiée, vous pouvez lire les vidéos de surveillance à partir de votre smartphone en ayant pris soin de configurer celui-ci au préalable.

Pour faciliter le processus de programmation du ALARM CAPTOR CP 1
Nous vous fournissons une explication détaillée et claire de ce processus!

voir la video suivant :

https://www.facebook.com/captorelectronics/videos/558148924658375/

 

Un système de vidéosurveillance complet comprend :

  • une ou plusieurs caméras avec ou sans fil,
  • un écran pour visualiser les enregistrements (ordinateur ou smartphone),
  • un enregistreur (DVR) et un disque dur,
  • et, éventuellement, un système d’alarme.

Ce terme désigne des caméras qui se connectent au réseau local Ethernet de votre box Internet et diffuse la vidéo sous forme de données numériques via le protocole TCPIP (et non un signal vidéo analogique via un câble coaxial). Les dernières générations de caméras IP ont spécialement été réalisées pour être utilisées avec Internet (ligne ADSL ou fibre). Disposant d’un serveur Web intégré elles peuvent se connecter directement à un modem Ethernet ADSL/Fibre ou à un routeur. Elles se différencient ainsi des anciennes générations de caméras qui devaient obligatoirement se brancher à un ordinateur qui lui-même était connecté à Internet. Toutes les caméras IP Captor sont des caméras dernière génération.

Tout dépend de votre matériel et de ce que vous en faites. Une caméra analogique enregistre les vidéos sur une bande. Si vous restez en analogique, vous êtes donc limité par la durée de la bande. Mais, en connectant votre caméra analogique à un enregistreur numérique, vous pourrez conserver les enregistrements sous une autre forme voire les compresser pour en stocker davantage. Avec une caméra numérique, vous enregistrez les vidéos sur un ordinateur, ce qui autorise une plus grande capacité de stockage.